Fairy quest Tome 1: les hors-la-loi

Fairy Quest

 



Auteur / Illustrateur : Paul Jenkins, Humberto Ramos, Leonardo Olea
Editeur : Glénat
Collection : Grafica
ISBN : 978-2-7234-8962-1
Nb. de pages : 48 pages
4 tomes de prévus

 

 

 



Résumé :

Il était une fois à Bois-des Contes, un monde enchanté où vivent tous les personnages des fables merveilleuses de l'enfance... Dans cet univers, le quotidien des habitants s'avère immuable, huilé comme une horloge suisse. Le comportement de chacun est défintivement écrit, il faut respecter la trame précise du récit et ne jamais sortir de son rôle. Or un jour, le Petit Chaperon Rouge, épuisé de réinterpréter chaque jour la même histoire, d'arpenter de façon répétitive le même chemin, de déclamer perpétuellement les mêmes discours, décide avec son complice le Loup de sortir des sentiers battus et de s'émanciper du scénario.
Mais pourront-ils vraiment devenir libres, alors que l'infâme monsieur Grimm lance ses hommes de main à leurs trousses ?

Mon avis :

Cette bande-dessinée nous propose une adaptation originale des contes de fées. Les personnages des contes de notre enfance vivent, non pas dans un monde merveilleux mais dans un monde dominé par un affreux tyran. Ils essaient tant bien que mal de se révolter mais ceux qui sont attrapés sont jetés dans le « vide-tête », une machine les rendant plus « docile ». Chaperon Rouge, Petit de son prénom, et son ami Lou vont tenter d’y échapper en rejoignant le vrai-monde.
J’ai beaucoup aimé découvrir les personnages de contes de fée sous leur vrai personnalité : Hansel et Gretel sont de véritables pestes et ils en font voir de toutes les couleurs à la pauvre sorcière, Cendrillon ne s’entend pas avec son prince… La fée Clochette, quant-à-elle, est toujours aussi jalouse. Mais la plupart des personnages se rejoignent par leur désir d’une vie plus libre. La critique des sociétés totalitaires est très claire. L’auteur fait également preuve d’une véritable imagination et il fait cohabiter différent univers sans qu’il y ait d’incohérence. L’histoire est rythmée et il y a beaucoup d’action, notamment un grand nombre de course-poursuite. L’ambiance est sombre et le danger est partout. On est loin de l’image niaise des contes de fée

Je n’aie pas trop aimé les illustrations. Les dessins sont un peu trop sombres pour moi et les personnages sont très anguleux. Cela ne m’a cependant pas empêché d’apprécier l’histoire et d’attendre le second tome avec impatience.

 

ContesChallenge

Challenge_Totem