Princesse Prout


princesse_prout

 

 



Auteur : Shin Se-Jung
Editeur : Chan-Ok (Editions)
ISBN : 978-2-916899-32-9
Nb. de pages : 32 pages

 

 

 



Résumé :

Au temps de l'Ancienne Corée, une jeune femme d'une rare beauté conserve tant bien que mal un secret... Elle souffre de flatulences malodorantes... Ses " prouts " provoquent des dégâts gigantesques. Et tout son entourage se désespère de ce problème rocambolesque... Pourtant, même si elle ne parvient jamais à retenir ses gaz, son avenir sera comme celui d'une princesse bien-aimée !

Mon avis :

Voici un album plein d’humour qui nous raconte l’histoire d’une jeune fille, parfaite en tout point. Son seul défaut : elle ne peut rester plus de trois jours sans lâcher une grande quantité de gaz et tout faire voler autour d’elle. Ses parents arrivent cependant à la marier. Obligé de se retenir pour respecter les bonnes manières, son teint commence à jaunir. Questionnée par son beau-père inquiet, elle lui avoue la vérité. Ce dernier lui conseille de se libérer mais la jeune fille détruit alors la maison de ses beaux-parents. Contrainte de retourner chez elle, elle croise sur le chemin du retour des marchands près à céder la moitié de leurs marchandises contre des poires inaccessible. La jeune fille va alors se servir de son handicap et tout finira pour le mieux.
J’ai beaucoup ri en lisant ce conte traditionnel coréen et je pense que les enfants feront de même. En général, ils apprécient les livres où les bonnes manières sont mises à mal. J’ai d’ailleurs été surprise de voir que les anciens Coréens, très à cheval sur les bonnes manières des jeunes filles, puissent avoir un conte comme celui-ci dans leur répertoire. L’humour de cet album ne doit pas faire oublier qu’en filigrane, l’auteur nous parle de la condition des femmes dans l’ancienne Corée où les mariages étaient arrangés et où les femmes qui ne plaisaient pas à leur belle famille pouvaient être renvoyées chez elle.
Les illustrations sont magnifiques. Je n’ai pas pu m’empêcher de les comparer aux vieilles estampes coréennes. En les regardant attentivement, on apprend beaucoup de chose sur la façon de vivre mais surtout, sur la mode de l’époque. Les costumes d’époques sont en effet reproduits de façon très minutieuse. Les illustrations contribuent à l’humour du récit : les illustrations traditionnelles alternent avec les explosions colorées de la jeune fille.


PetitbacChallenge

challengealbumContesChallengeCoreePrintemps1