God save la France

God_save_France

 

 

Auteur : Stephen Clarke
Editeur : Nil (Editions)
ISBN : 2-84111-318-3
Nb. de pages : 361 pages

 

 

 

 


Résumé :

Les tribulations d'un jeune anglais au pays de la lingerie féminine, des suppositoires et des grèves - surprises... Nom : Paul West. Age : 27 ans. Costume : Paul Smith. Langue française : niveau très moyen. Fonction : jeune cadre dynamique promis à un grand avenir. Occupation : déjouer les pièges potentiellement désastreux du quotidien français. Ambition : qu'un jour un garçon de café vienne le servir quand il le hèle. Hobby : lingerie féminine. Signe particulier : Paul West serait le fruit d'un croisement génétique entre Hugh Grant et David Beckam. Histoire d'un succès : Stephen Clarke, journaliste installé en France depuis dix ans, écrit un petit " guide de survie " à l'usage de ses compatriotes en exil. Il imprime l'ouvrage à deux cents exemplaires, le met en vente sur son site Internet et le livre lui-même à domicile. Le bouche à oreille faisant son œuvre, le texte est remarqué par quelques libraires et journalistes, et s'écoule à plusieurs milliers d'exemplaires à Paris avant qu'un éditeur anglais en acquière les droits. Le livre devient un best-seller au Royaume-Uni. Il doit aujourd'hui paraître dans seize pays. Stephen Clarke travaille à la suite des aventures de Paul West.

Mon avis :


Paul West, londonien, est engagé par une société française pour mettre en place une nouvelle chaine de salon de thé. Il nous raconte sa découverte de la capitale française ainsi que les difficultés qu’il a rencontrées.
Mon avis est assez mitigé concernant ce livre. Le début du livre est vraiment drôle. L’auteur décrit certaines caractéristiques de la culture française, comme le début de l’année qui a réellement lieu en septembre, avec beaucoup d’humour. J’aime ce genre de livre car il permet de prendre du recul sur sa façon de vivre et nous fait réfléchir sur comment les français sont perçus par les étrangers. Certains traits dominant de notre culture comme la faculté des français à faire des réunions qui ne débouchent sur aucune décision ou encore, la critique de l’administration française sont assez drôle et bien décrite. Cependant, le style de l’auteur devient vite assez lourd, l’histoire n’est pas très recherchée et l’auteur insiste de façons assez pesantes et répétitives sur certaines spécificités françaises comme les grèves ou les trottoirs pleins de crotte de chien. Pour résumé, une lecture intéressante si on laisse de côté le récit et que l’on ne s’intéresse qu’à la découverte de la culture française par Paul.

PetitbacChallengethis_is_england_colors

Revenir en haut