Histoires de Kisaeng : la barque du destin

Histoire_kisaeng

 

Auteur : Dong-hwa Kim
Editeur : Paquet
ISBN : 978-2-88890-163-1
Nb. de pages : 250 pages
Tome 1

 

 

 

 

 


Résumé :

Chez les kisaeng - l'équivalent coréen des Geishas - le parfum prime sur le plaisir des yeux. Mais il faut pour cela de l'esprit et de l'instruction ! Chaque geste se fait alors poème et chaque pas devient une danse...

Mon avis :

Dans ce manhwa coréen, on suit le destin de deux jeunes filles destinés à devenir kisaeng. Beodeul, fille d’une famille noble ruinée, et Hyongeum, fille de menuisiers pauvres, sont confiées à dame Choseon, une vieille courtisane. Celle-ci veut en faire des kisaeng, équivalent coréen des geishas. On suit donc l’apprentissage de ces deux jeunes filles aux caractères très opposés qui vont s’affronter pour devenir la meilleure Kinsaeng.
J’ai été un peu déçu par ce premier tome car je m’attendais à apprendre plus de chose sur cet univers que je ne connais absolument pas. Ce que j’ai découvert sur les kinsaeng m’a un peu dépité : je m’attendais à un enseignement semblable à celui des geishas, où l’art tient une grande place. Il n’en est rien : on a l’impression en lisant ce livre que le principal travail de ces femmes et de faire boire leurs clients jusqu’à ce qu’ils cèdent et se ruinent pour elles. Cela mis à part, la lecture est agréable. Le langage des personnages est poétique et même les propos relativement osés restent suggestifs.
J’aime beaucoup les illustrations de Dong-hwa Kim. Même s’il accorde que très peu d’importance aux décors et que son trait est assez minimaliste, les expressions et les attitudes des personnages sont bien rendues.


PetitbacChallengeLogo_BD_Mango_bleu

CoreePrintemps1

Revenir en haut